Comment aborder une fille en 12 conseils

Comment aborder une fille ? Vous vous êtes forcément posé cette question un jour. Avec plus ou moins d'inquiétude sur la réponse et votre capacité à réussir. La peur de se faire rembarrer ou d'être ridicule. Le plus simple est simplement d'y aller et d'être naturel. Cette réponse nécessite quelques développements.

More...

Avez-vous déjà vécu cette scène ?...

Vous marchez ou vous promenez.  Et vous croisez une femme qui, instantanément, attire votre regard. Et elle vous attire, tout simplement. Vous avez envie de l'aborder pour discuter et passer du temps avec elle. Voire plus ...

Vous hésitez. Comment l'aborder ? Que lui dire ? Vous vous imaginez ridicule, ou vous faisant planter, là, comme un badot. Et finalement vous ne faites rien.

Ça y est, votre chance est passée, la fille est partie. Et vous êtes maintenant seul, avec vos regrets, à vous traiter de gros c*n pour ne pas avoir osé lui dire un simple bonjour.

Beaucoup de garçons ont des difficultés à aborder une fille.​

Pendant que certains se donnent de mauvaises raisons qui les empêchent de faire le premier pas, d’autres ont peur d’échouer ou de paraître ridicules, etc…

L’objet de cet article est d’aider les uns et les autres à surmonter la peur d’aborder une fille. Et de découvrir comment aborder une fille pour la première fois.

L’échec n’est pas synonyme de fin du monde​

Il n’existe pas une formule magique pour aborder une fille. Toutefois, la meilleure façon d’y parvenir facilement est de le faire comme si c’était un jeu. Cela présente l’avantage de relativiser la réaction de la fille et ne pas être troublé ou choqué, en cas de retour négatif.

Et puis, avec la pratique vient l'expérience. Et à force d'essayer et de vous faire rembarrer, vous apprendrez ce qu'il faut dire et ne pas dire, ce qu'il faut faire et ne pas faire.

Et justement, à ce sujet, la suite de l'article va vous donner les bases nécessaires pour oser faire vos tout premiers pas !

Éviter de réfléchir de trop​

À force de réfléchir, beaucoup, et sans agir, vous risquez d’abandonner, de ne pas céder à l'envie et au désir, et de finalement ne pas aborder cette jeune femme qui vous plait tant. Comme dans la petite scène du début. Et à force de ne pas le faire au moins 1 fois, vous ne ferez jamais rien.

Si vous croisez une fille qui vous plait, et que vous avez envie de l'aborder, allez-y sans réfléchir. C'est le meilleur moyen d'enfin oser y aller.

Soigner votre apparence

30 % de la communication est verbale. Le reste, c’est la communication physique. Et avec une fille, c'est pareil !

C’est pourquoi, en vue d'aborder une fille, il faut soigner un minimum votre look. L’avantage d’une bonne apparence est qu’elle vous permet de gagner des points dès le tout premier échange avec la fille.

Être bien présentable, ce n'est pas sorcier : mettez des habits propres, soyez propre et coiffé. Vous n’êtes pas obligés d’être extravagant ou encore d’avoir des vêtements et chaussures neufs. Si vous avez un parfum attitré, n’oubliez pas de la mettre. Une fille préférera toujours un homme qui sent bon à un homme qui sent bon la sueur. Après, ce sont les goûts et les couleurs ...

Créer une ouverture​

Pour aborder une fille, il faut d'abord attirer son attention. Pour cela, il faut la fixer dans les yeux, mais sans exagérer. Vous pouvez aussi lui faire un petit sourire. Cette expression du visage lui permet de comprendre qu'elle vous plait et que vous souhaitez entrer en contact avec elle.

Si elle n’est pas intéressée, elle baissera les yeux et détournera son regard. Au moins, vous êtes fixé. Par contre, si elle est intéressée, elle répondra à votre sourire par un sourire. Même léger.

Mais même si ce premier contact n'est pas positif, il ne faut pas baisser les bras. Rien n’est gratuit dans la vie. Pour obtenir quoi que ce soit, il faut toujours fournir des efforts.

Si ce premier contact ne vous semble pas positif, et que vous pensez ne jamais revoir la jeune femme, allez-y quand même ! A moins que vous ne préfériez rester avec vos regrets ?

Si ça ne marche pas, et que vous pouvez la revoir (par exemple, vous prenez les même transports le matin ), ne perdez pas espoir. Le mieux est de tenter votre chance une autre fois. Soyez patient. Et si elle répond positivement à votre invitation, il faut donc se rapprocher d’elle et la saluer.

Comment aborder une fille

Il faut l’aborder légèrement sur le côté. Ne l'abordez jamais de face, ce qui peut être pris comme une intrusion, ou par derrière, ce qui peut être pris comme une agression. De plus, ne foncez pas directement et rapidement vers elle. Gardez un contact visuel et un léger sourire.

Il ne faut pas non plus l’approcher de trop, au risque de l’intimider ou l’incommoder. Ne mettez-vous à une distance raisonnable ni trop éloignée, ni trop rapprochée.

La saluer

Lors des salutations, il faut être posé, tout à fait naturel, et éviter, autant que possible, de révéler votre trouille, votre gène.

Par exemple, vous pouvez simplement dire « bonjour. Comment vas-tu ? Mon nom est… je fais ceci et cela »

Soyez naturel et original. Certains hommes ont l’habitude d’utiliser certaines phrases préconçues. Si ça vous amuse, faites-le. Vous verrez par vous-même le résultat :-) Mais, l’expérience a déjà montré que ce genre de phrases est inefficace et contre-productif. Il faut plutôt mettre en avant votre personnalité.

Engager la conversation

Dès que vous sentez qu’elle est prête à engager une conversation, il faut continuer à discuter avec elle. Comme si vous parliez à votre sœur. Il faut donc échanger avec elle avec un langage simple. Il faut que la conversation soit divertissante, sincère, décontractée et fluide.​

En panne d’inspiration ?​

Si vous n’avez pas d’inspiration pour l’aborder après les salutations, vous pouvez élaborer une fausse enquête ou bien faire semblant de chercher un magasin dans le coin.

Pour l’enquête, vous pouvez lui dire que vous êtes en train de mener une étude de marché pour le compte d’une grande entreprise bien connue ou une organisation fictive ou réelle et que c’est la raison pour laquelle vous souhaiteriez qu’il puisse vous accorder, ne fut-ce que 5 minutes de son précieux temps. Si vous avez des cartes de visite, vous pourriez lui en donner.

Quels sujets aborder ?​

Après, la première discussion, vous pouvez aborder d’autres sujets. Et si vous aviez pris le prétexte d'une enquête, révélez le pot-aux-roses. Ça devrait l'amuser plutôt qu'autre chose. Et en mettant les cartes sur table, elle sera tout de suite fixée.

L’approche directe, ce n'est pas toujours facile. Surtout au début. Et puis, souvent, c'est trop direct :-) Essayez d'utiliser plutôt l’approche indirecte.

Par exemple, vous pouvez engager une discussion à partir d’une musique qu’elle est en train d’écouter ou bien un livre qu’elle tient dans la main. De manière générale, les filles aiment discuter des sujets en rapport avec l’actualité surtout féminine (la beauté, la prise du poids, tout ce qui est à la mode et en vogue, les habits, etc.). Vous pouvez donc amorcer le dialogue sur les nouvelles technologies, les téléphones à la mode, le cinéma, etc.…​

Faire des compliments​

La majorité des filles aime des compliments.

A votre avis, pourquoi passe t'elle tant de temps à se préparer ? Pour se faire remarquer durant la journée ! Et recueillir des compliments.

Bon, laissez tomber ce que vous venez de lire. C'est mon coté macho qui parlait.

Mais, plus sérieusement, les femmes apprécient les compliments. Comme tout le monde. Donc sans en faire de trop, vous pouvez glisser, ponctuellement, une remarque flatteuse sur certains petits détails : sa robe, ses cheveux, ses boucles d’oreilles. Elle se sentira belle et désirable.

Comment parler​

Avec la timidité et la peur, vous pouvez bafouiller, parler trop bas, ou trop vite.

Veillez à parler de façon posée, distinctement et lentement, avec une voix douce et ferme. Ne l'obligez pas à vous faire répéter vos phrases : parler à haute et intelligible voix.

Si vous en faites de trop, et que vous affichez une certaine arrogance, vous ne devriez pas marquer de points positifs. A l'inverse, la femme peut être touchée par votre maladresse. Mais surveillez malgré tout votre façon de parler.

Et après ?…

Et bien, après, si tout se passe bien, c’est l’heure du premier rendez-vous …

Voilà une étape intimidante de plus. Heureusement, au moment d'aborder cette fille, vous n'y pensez pas encore.

Ce sujet déborde du cadre de cet article. Mais je me permet malgré tout un conseil : lisez ce guide consacré à l’art du premier rendez-vous amoureux. En plus de ce sujet, qui est donc son sujet principal, vous y trouverez quelques conseils pour, justement, aborder une inconnue.​

Il s’agit d’un guide très agréable à lire, rempli d’exemples pratiques et jonché de conseils judicieux et pertinents. Il sera une véritable arme de poids et de choix sur le chemin qui mène à réussir ces rendez-vous amoureux. Et pourquoi pas, à trouver l’âme sœur.

Personnellement, il m’aurait été bien utile, il y a quelques années, pour être plus à l'aise avec les filles et avoir quelques conquêtes de plus :-)

Conclusion​

Vous n'êtes pas encore en expert. Il vous manque la pratique et l'expérience. Mais ces quelques conseils devraient vous simplifier la vie. Pour enfin oser aborder une femme.​

Leave a Reply 12 comments

ben Reply

Merci pour vos conseils que je trouve bien car je suis un grand timide et j’ai toujours eu du mal a aller vers des filles que je ne connaissais pas et je vais faire en sorte de mettre vos conseils en pratique et j’espère que j’aurai plus de succès surtout que c’est la bonne saison merci !

    Guillaume Reply

    @ben: Je suis comme toi : timide. Et encore plus quand une fille me plait :-(

    Le conseil premier, c’est vraiment “Éviter de réfléchir de trop”. Si instinctivement, tu as envie d’y aller, vas-y ! Rien que ça, ce sera un pas énorme :-)

Eric Reply

Je vous remercie pour ces conseils qui me semblent pertinents et auxquelles on ne va pas forcement penser quand il le faut ! Et l’été n’est pas encore fini donc je vais faire en sorte de mettre tes conseils a exécution pour essayer de trouver une fille qui me correspond :)

    Guillaume Reply

    @Eric: Oui, tu as encore 2 bonnes semaines pour mettre tout ça en pratique. Je ne doute pas qu’ils seront utiles et que tu séduiras une demoiselle :-)

Rantanplan Reply

En gros ce qui est dit c’est : “si vous avez peur d’aborder, alors allez aborder !” ..;
Sérieux c’est quoi ce conseil de merde bande de trou duc’ ?
Ca revient au même que dire “si t’as peur de te prendre des coups de poings, alors prends des coups de poings !”.
Vous êtes vraiment une bande de branquignoles sur ce site … pauvres bouffons

    Guillaume Reply

    @Rantanplan: Merci pour ton commentaire argumenté et cordial, c’est un vrai plaisir.

    Il me semble que, dans cet article, il y a d’autres conseils que celui que tu stigmatises.

    Ensuite, il est bien connu que se prendre des coups de poings est aussi agréable que d’aborder une fille qui te plait.

    Merci d’avoir mis en avant les incohérences de cet article …

sdouf Reply

Bonjour,

Moi j’aurais juste tout simplement une question. Sans etre arrogant je remarque souvent des filles m’envoyer des signaux une fois par exemple dans le métro j était seul assis et y avait une jolie metisse qui s était installer sur le banc d en fasse au début je lui ai jeté 2,3 regard afin de me faire remarquer et elle pareil ensuite (perso je pense que c était pour attirer mon attention) elle commence a detacher puis a retacher ses cheveux, elle sort un rouge a levre et se refais une beaute bref ensuite elle me regarde je refait pareil je lui lache un sourire et la elle m attendais les bras grand ouvert je pense mais je n’y suis pas y aller car je savais pas par quoi commencer etc… pareil quand je suis en bibli j arrive a voir si une fille m envoie des signaux mais je tente rien parce que j ai pas de discussion instantanée comme ca avec une inconnue alors que quand je drague une personne que je connais j y suis a l aise.
Une fille qui envoie des signaux quoi lui dire après??

    Guillaume Reply

    @sdouf: Je comprends tout à fait ton embarras …

    Déjà, dis toi que tu pars avec un avantage : si tu sais repérer les signes qu’une fille t’envoies, tu as déjà moins de craintes de faire rembarrer. Certes, il y a le doute que aies pu mal interprétés ces signaux. Mais vu ceux que tu me décris, je ne le pense vraiment pas …

    Ensuite, quoi lui dire ?…

    Et bien suis les quelques conseils de l’article. Ou bien encore ceux de cet article. Les 2 techniques données ne m’ont jamais déçu. Au pire, je passais un bon moment. Au mieux …

Hubert Reply

Sdouf met en avant un point intéressant : c’est bien
de se donner du courage pour le premier pas, mais
pour le suivant on peut avoir besoin de conversation,
et là la préparation peut être plus longue.
Il ne faut pas oublier de lire, de s’intéresser à des
sujets divers.
Compter quelques semaines et ça devrait s’avérer
efficace. Préparer quelques phrases aide à démarrer,
mais ne pas oublier que le naturel compte beaucoup
donc il faut avoir des points de repère pour pouvoir
continuer.

    Guillaume Reply

    @Hubert: Effectivement, la crainte de l’après (après avoir abordé une fille) peut faire qu’on évite simplement d’aborder la fille en question. Que vais-je lui dire ? De quoi on va parler ?… Autant de questions qui sont autant de craintes et donc d’excuses pour ne pas y aller.

    Les conseils que vous donnez sont judicieuses. J’en rajouterai un autre : intéressez-vous à elle. Faites-la parler d’elle et posez-lui des questions. Sans être trop indiscret ou déplacé.

    Pour autant, ces conseils sont surtout intéressants pour le rendez-vous décroché ou les longues à papoter avec elle. Lorsque vous passerez du temps ensemble.

    En fait, chaque chose en son temps …

    Avant de discuter des heures avec elle ou de parler de sujet profonds, il faut déjà l’aborder. Le sujet de cet article … Ensuite, il faut l’accrocher 5 petites minutes pour décrocher un numéro de téléphone, un rendez-vous, … J’en parle dans cet article

Hubert Reply

Pour Rantanplan : aborder une fille est un peu intimidant
en soi, pour la majorité quelques conseils pour un peu
savoir s’y prendre peuvent aider grandement.
Pour quelques-uns l’éducation ajoute là-dessus une couche
supplémentaire de difficulté, et il ne suffit pas de dire
va-z-y saute, le plongeoir est trop haut.
Dans ce cas il peut s’avérer judicieux de se choisir des
sujets d’intérêt qui mettent moins de pression. ça peut
être du théâtre, de la visite de musées, des excursions,
ou tout autre chose (c’est bien, aussi, de sortir des
sentiers battus …)
ça permet à la fois de relâcher la pression et d’avoir
autre chose à tourner dans sa tête que du noir à broyer.
Et un jour, sans qu’on s’y attende vraiment, on est prêt.

    Guillaume Reply

    @Hubert: Merci de prendre ma défense :-)

    Faire le nécessaire pour avoir autre chose à tourner dans sa tête que du noir à broyer, c’est bien. Accessoirement, cela permet aussi d’accumuler du matériel pour pouvoir entretenir de longues conversations. Et cela peut aussi donner des opportunités pour croiser des jolies filles à aborder.

    Cela étant, il n’en reste pas moins que ce n’est pas en attendant ou en tournant autour du pot qu’on est prêt. C’est en allant au charbon.

    C’est comme tout. D’abord on se documente, et cet article est là pour ça. Ensuite on pratique … C’est encore la meilleure façon d’apprendre.

Leave a Reply: